Rencontre avec Emmanuelle Duterte, Professeur de Pilates et Yoga

Emmanuelle Duterte enseigne le Pilates et le Yoga avec passion depuis plusieurs années.

Elle m’a accueillie un samedi pluvieux en Normandie, près de Rouen et a répondu à quelques questions.

Pilates 6

 

Bonjour Emmanuelle, quel est ton parcours professionnel, comment es tu devenue professeur de Yoga et de Pilates ?

J’étais professeur de Fitness classique depuis de nombreuses années, et au fil du temps, j’avais de gros soucis de santé. Je suis arrivée au Pilates par hasard afin de soigner mes soucis de santé. Le Pilates m’a beaucoup plu et j’ai décidé de suivre une formation complémentaire à mon Brevet d’Etat Métiers de la forme (Leader Fit). J’ai passé le niveau fondamental 1, niveau 2, Intermédiaire puis petit matériel et gros matériel. Par la suite, je me suis formée en yoga Ashtanga, et Hatha Yoga. Lorsque je suis passée de la Fitness au Pilates et Yoga, j’ai vu plus de résultats en quelques mois de pratique qu’en 20 années de Fitness.

 

Quelles sont les différences entre le Pilates et les formes de Yoga que tu enseignes ?

Le Pilates est une technique de renforcement musculaire basée sur les muscles profonds, sur la respiration et le placement du bassin. Sachant que Joseph Pilates , le créateur du Pilates au début du XXème siècle s’est inspiré du yoga pour amener des mouvements en renforcement et le Yoga s’appuie sur le maintien des postures en mouvement afin d’aller chercher de l’étirement, travailler aussi sur la respiration tout en maintenant le bassin, des épaules, un peu comme en Pilates. Il y a plus de mouvements dans le Pilates.

 

Le principe de base du Pilates est « Le Centrage » Qu’est ce que c’est ?

Le centrage est la contraction du plancher pelvien afin d’engager les muscles profonds du transverse et les abdominaux qui maintiennent la colonne vertébrale. Ce qui permet d’engager également les muscles superficiels. En Pilates, il y a 100% des muscles profonds et superficiels qui travaillent en permanence. La difficulté du Pilates réside dans le fait de maintenir le centrage lors des mouvements sans relâcher.
Penses tu que le Pilates et le Yoga soient des pratiques complémentaires ?
Oui car il existe même des pratiques de Yoga/Pilates, qui mélangent les mouvements de Pilates, les mouvements de Yoga et le centrage. La respiration est laissée au choix, uniquement par le nez ou l’alternance du nez et de la bouche. Une attention particulière est donnée à la protection de la colonne vertébrale.

 

A qui s’adresse ces pratiques ?

A tout le monde ! Hommes et femmes, débutants, sédentaires, sportifs, femmes enceintes, séniors. Il existe différentes niveaux en Pilates et en Yoga, nous avons le niveau débutant, puis intermédiaire et avancé (atteint après 3 ou 4 années de pratique). Les jeunes mamans, et les femmes enceintes trouvent également leur bonheur dans ces pratiques avec certains ajustements des mouvements.

 

Ballon Pilates 4

 

Quels sont les bénéfices physiques et mentaux des ces pratiques ?

Pour les femmes enceintes par exemple, le principal bénéfice est le renforcement des muscles profonds et du plancher pelvien qui aide au maintien du poids du bébé afin d’éviter les pressions sur le périnée. En Yoga, la grossesse est l’un des moments ou la femme est le plus souple, on va donc chercher la souplesse, la concentration et la détente. Pour les personnes plus âgées, ces pratiques vont aider à garder de la souplesse musculaire et renforcer la posture afin d’éviter de se tasser ou de se blesser et également faire travailler les articulations sans forcer. Enfin, les bénéfices globaux pour tous sont le renforcement musculaire profond, la prise de conscience du corps, la concentration et la souplesse du corps, lors d’une séance de Pilates ou de Yoga, on pense à soi et on oublie les soucis du quotidien.

 

Que cherches-tu à transmettre en enseignant le Pilates et le Yoga ?

Je cherche à transmettre le bien-être. Je veux montrer qu’à tout âge, on peut pratiquer une activité à sa portée car le Pilates et le Yoga sont très adaptables en fonction de l’âge, du niveau et de l’état de santé, contrairement au Fitness. On peut également utiliser du matériel afin d’aller chercher de la souplesse et respectant le corps. J’apprécie les cours en petit comité. De 1 à 15 participants maximum afin de connaître personnellement chaque personne et adapter les exercices. J’aime privilégier la proximité avec les gens. Les cours de Pilates ne peuvent plus être individualisés et qualitatifs lorsque le nombre de participants dépasse une quinzaine de personne. On ne peut pas vérifier les postures et placements de chacun.

 

Quelles sont les difficultés qu’on peut rencontrer dans la pratique ?

En général il s’agit de la concentration nécessaire pour contracter le plancher pelvien. Cela prend du temps afin d’acquérir cet automatisme. La respiration et le relâchement des épaules sont des choses qui peuvent aussi prendre un peu de temps à mettre en place, mais rien d’insurmontable.

 

Quel est le bénéfice du Pilates pour les sportifs de haut niveau ?

Les bénéfices sont nombreux. La plupart pratiquent le renforcement musculaire dit « classique » mais le Pilates et Yoga sont de vrais atouts. J’ai dans mes cours un homme qui pratique l’escalade à haut niveau, il a gagné 2 paliers grâce au gainage et au travail de ses muscles profonds.

 

Et pour les jeunes mamans ?

Le Pilates est très intéressant car il permet de remonter les viscères vers le haut grâce au renforcement des abdominaux profonds. Le mieux est de commencer le Pilates après avoir fait les séances de rééducation du périnée avec une sage-femme ou un Kinésithérapeute.

 

Comment trouver un bon professeur de Yoga et Pilates ?

Il faut regarder les diplômes, le Brevet d’Etat ainsi que les formations spécifiques et continues en Yoga et Pilates. Il faut également prêter attention à la taille du groupe afin d’avoir une réelle qualité dans les cours. Ne pas hésiter à poser des questions, il y a beaucoup d’aspects anatomiques à apprendre lorsque l’on début le Pilates et le Yoga. Le professeur doit inspirer confiance et être à l’écoute. Le rythme d’une heure par semaine au début est une bonne moyenne. Au bout d’une année à raison d’un cours par semaine, on voit le réel changement physique sur le corps.

 

Pilates et yoga

Tableau comparatif du Pilates et du Yoga

Pilates 5

Emmanuelle Duterte

http://www.mysport-pilates-yoga.fr

Laisser un commentaire